HomeAus deutschen Kriegsgefangenenlagern. 2. FolgePagina 68

JPEG (Deze pagina), 539.38 KB

TIFF (Deze pagina), 4.66 MB

PDF (Volledig document), 110.66 MB

è
i
2 a dit qu’il y avait environ trois mois qu’il avait été
échangé, mais qu’on l’avait gardé 3, mois en France. C’est
un nommé Denis, Claude, àgé de 25 ans, il a une jambe de bois,
le pauvre garçon. Mais il nous a dit qu’on était très bien soigné
en Allemagne et qu’on n’était pas mal du tout, que tu te portais
· très bien et que tu recevais tous les colis et mandats que je
( t’envoie . . ." _
Die Frau eines Kriegsgefangenen schreibt aus Le Plony
bei Fruges (Pas de Calais) am 14. September 1915 über den Q
A Eindruck, den sie beim Anblick der Photographie ihres _
" Mannes hatte:
i ,,. . .lorsque tout à coup je vis arriver Rose avec Marie-
Louise m’apportant ta photo; ce que je n’aurais pas cru c’est
· de te voir si bien portant, plutöt rajeuni, d’une mine aussi
E fraiche qu’à vingt ans . . ." ;
i sr F
' In einem Briefe aus Aix (Bouches du Rhöne) vom 15. Sep-
L tember 1915 schreibt die Frau eines Kriegsgefangenen über
{ die Photographie ihres Mannes:
,,Ton image adorée me remet l’àme en place et mon cher
prisonnier me reviendra comme il est parti. Tout le quartier ïwg
[ est venu te voir et l’on te trouve superbe pour un prisonnier." Q rg
? In einem Briefe aus Terryville (Tunis) vom 1. September
J 1915, gestempelt Terryville (Tunisie) 3. 9. 15, schreibt die
Schwester über die Behandlung der Kriegsgefangenen durch
i deutsche Arzte an ihren Bruder:
L ,,]e pense que ta blessure ne doit pas être bien grave et que
3 tu dois être bien soigné par les médecins allemands, comme §
. Ie témoignent tous les grands­blessés venus d’A1le­
i magne."
l «....
g
§ ,
"eï , , Kg.
i 6
" S